Typography

Le Dimanche 13 mai 2018, Solennité de l’Ascension du Seigneur, Mgr Fridolin AMBONGO Archevêque Coadjuteur de Kinshasa a ordonné dix-sept prêtres et cinq diacres dans l’église paroissiale Marie Auxiliatrice au cours d’une célébration eucharistique. A ses cotés Mgr Edouard KISONGA évêque auxiliaire de Kinshasa chargé de la vie consacrée et de nombreux prêtres. Parmi les ordinands Cyriaque KAWUSU, Fabien NYEMBO, et Blanchard MAKANGA de la Société Missionnaire Saint Paul. Les membres de la Famille Paulinienne, religieux et religieuses, parents et amis des ordinands, ainsi qu'un grand nombre de fidèles ont participé à la célébration Eucharistique.

Dans son homélie, Mgr AMBONGO est revenu sur le sens de la solennité de l’Ascension qui est la fête de l’espérance pour un monde nouveau, un monde qui doit être guidé par les valeurs évangéliques comme la paix, la justice, la réconciliation car le retour de Jésus vers le Père ne nous plonge pas dans une tristesse mais inaugure ce monde nouveau. L’ascension est un envoi en mission laquelle mission exige l’engagement de tous.

S’adressant à ceux qui allaient recevoir l’ordre sacré du diaconat et du presbytérat, il a insisté sur la valeur de l’acte de la consécration dans la vie religieuse qui ouvre à l’ordination dans le sacrement de l’ordre. Le religieux est consacré pour imiter le Christ dans la voie de la kénose. C’est à travers son témoignage, son langage sa manière d’agir, et la fidélité au charisme propre de son institut que la mission du Christ sera bien assumée. Il a lancé une mise en garde contre la course aux biens matériels et à l’argent, un danger qui guette tout religieux et qui rend sa mission inefficace.

Après la communion, le délégué de tous les ordonnés a remercié l’archevêque, leurs supérieurs et formateurs ainsi que l’assemblée venue les soutenir.

Avant la bénédiction finale les nouveaux prêtres ont donné à toute l’assemblée leur première bénédiction.

La fête pour les pauliniens s’est poursuivie le soir dans la Salle du Complexe scolaire Cardinal MONSENGWO de Limete et à cette occasion le Père Patrick NSHOLE a lu la lettre du Supérieur général adressée aux nouveaux prêtres.

Dove Siamo